Histoire

L’école Saint Michel a toujours été la propriété des Sœurs Fidèles Compagnes de Jésus, connues autrefois sous le nom des « Dames noires » à cause de leur habit noir.

Avril 1826, la fondatrice de cet ordre Madame de BONNAUT d’HOUËT ouvrit un pensionnat de jeunes filles dans une petite maison située dans un grand parc, entre la rue de Gigant et la rue du BOCCAGE.

1855, fermeture de l’école sur ordre de l’évêque de Nantes, elle ne sera ré-ouverte qu’en 1871.

1873, les religieuses achètent le bâtiment que nous appelons le village (emplacement maternelle) qui appartenait à un restaurateur.

1874 – 1876, construction de la chapelle.

1898, le grand bâtiment est prolongé jusqu’au mur est (près de l’actuel préau).

1905, fermeture du pensionnat sur ordre du gouvernement qui interdit à tout membre d’une communauté religieuse, le droit d’enseigner. Les religieuses quittent l’école et partent à l’étranger.

1907, le grand séminaire s’installe à la place du pensionnat. Il y restera peu de temps puisqu’en 1910, l’Externat des Enfants Nantais occupe les lieux, laissés vacants. Les bâtiments de l’Externat qui se situaient à l’emplacement actuel du lycée Guisthau avaient été confisqués par l’État.

1919, retour à Nantes, des Fidèles Compagnes de Jésus. L’Externat des Enfants Nantais occupant toujours leurs locaux, elles s’installent au 20 de l’avenue Camus dans une propriété nommée Hôtel Houix. Elles engageront un procès à Rome afin de chasser l’Externat de leurs locaux. Elles le gagneront.

1933, l’Externat s’installe dans une propriété au 31 avenue Camus. Les Fidèles Compagnes de Jésus rouvrent le pensionnat de jeunes filles qui sont au nombre de 130.

1941, une partie de l’école est réquisitionnée par les allemands. Les élèves sont dispersées dans les communautés religieuses nantaises puis au Château d’Inde (près de Tréffieux).

1945, fin de la guerre, l’école effectue sa rentrée dans les bâtiments qui ont été épargnés par les bombardements. L’école ayant été placée pendant la guerre sous la protection de l’archange Saint Michel. Elle porte désormais le nom d’Institution Saint Michel.

1977, fermeture définitive de l’Institution Saint Michel. Les religieuses quittent Nantes. Les classes primaires de l’Externat des Enfants Nantais s’installent et l’école est surnommée : le petit Externat.

1982, du fait de la mixité et de l’étroitesse des locaux, une partie des élèves de l’école Françoise d’Amboise (Chavagnes) arrive au petit Externat.

8 décembre 1993, après trois années de négociations entre les Fidèles Compagnes de Jésus, Chavagnes et l’Externat, un accord est conclu. Les deux collèges et lycées fusionnent.

Notre école redevient l’école Saint Michel, indépendante, sous la tutelle congréganiste des Fidèles Compagnes de Jésus.

Mars 1994 : construction des bâtiments pour la maternelle.

6 septembre 1994, 1ère rentrée des élèves dans la nouvelle école Saint Michel.